Apologize for full translation in progress

  6 different program proposal around Franck Laurent-Grandpré's composition Sagrada Familia 

 (available under 1 to 10 days)

  RACHMANINOFF :               PRÉLUDE op 3n°2

                                               10 PRÉLUDES op 23 

                               INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :      SAGRADA FAMILIA 1st PART

FROM THE EAST TO THE WEST

 

A musical journey from the east to the west

Rachmaninoff's preludes, poetic vision, free of any preconceived form, are acclaimed as one of the most famous  piano masterworks  of the composer.

Alternant des mélopées typiquement slave, des marches russes ou des évocations fantasmagoriques les préludes de l'op 23, précédés du célèbre et tragique prélude en do dièse mineur sont un parfait contrepoint à la première partie de la Sagrada Familia.

A l'opposé des paysages tristes et glacés que Rachmaninoff dépeint, cette dernière porte la chaleur et le feu des rythmes latins tout en restant tout aussi libre d'un point de vue formel. 

A contrasted program between ice and fire.

 

BEETHOVEN  :                         SONATE  op  31 n°1

                                                 SONATE op   31 n°2 "Tempête"

                                 INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :     SAGRADA FAMILIA 1st PART

LIKE A SHOUT TO THE SKY

C'est au tout début du 19ème siècle que Beethoven écrit les deux premières sonates de l'op 31 totalement opposées l'une à l'autre. Composées dans la période  ou l'auteur écrit le bouleversant testament d'Heiligenstadt dans lequel il exprime son désespoir total face à une surdité croissante, elles sont une tentative selon l'auteur lui-même, insatisfait de ses réalisations précédentes, pour se lancer dans un style totalement nouveau. Pourtant la sonate op 31 n°1, dans un style très classique, drôle et joyeux ne laisse pas deviner le moindre trouble. A l'opposé la seconde sonate du cycle - inspirée de la tempête de Shakespeare - figure une agitation toute particulière, ou la figure de Prospero s'élève face ou ciel et ou les mouvements magiques s'entrecroisent.

L'ouverture de la Sagrada Familia s'intitule "Comme un cri vers le ciel". Début d'une oeuvre au caractère spirituel et dans laquelle l'agitation et le désespoir sont néanmoins omniprésent. Comme dans les psaumes désespérés ou l'homme exprime sont effroi, c'est une oeuvre ou s'affrontent révolte et grâce, faisant une paire idéale avec un Beethoven prêt à affronter un destin qui l'accable.

 

BEETHOVEN :                         SONATE  op  90 

WAGNER-LISZT :                    LIEBESTODT                                       

RAVEL:                                  LA VALSE

                                 INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :     SAGRADA FAMILIA 1st PART

FROM REASON TO MADNESS

Il n'y a qu'un pas entre la raison et la folie.

Quand Beethoven écrit sa sonate op 90 en deux mouvements, il décrit un débat entre la tête et le coeur. Composée en l'honneur du mariage de Moritz Lichnowsky le second mouvement figure un dialogue avec la bien-aimée.

C'est ce même amour qui fera perdre la raison à Iseult dans le final de l'opéra de Wagner transcrit par Liszt. Poignant chef d'oeuvre du repertoire musicale, ou on voit l'esprit de l'héroïne divaguer et sombrer dans la folie, à la perte de son bien-aimé.

Et c'est cette même folie qui emmènera Ravel à écrire la Valse, tourbillonnant poème chorégraphique, qui vient détruire tous les repères du style viennois pour emmener l'auditeur dans une catastrophe toute contemporaine: la première guerre mondiale.

Dans la Sagrada Familia s'oppose avec violence deux figures principales, l'une lumineuse dans un ton majeur, l'autre sombre et dans un ton mineur. C'est ce même combat entre des sentiments et des forces opposées, qui va dissoudre les contours de formes préétablis. Emmenant l'auditeur dans une fresque musicale hallucinée.

 

BACH :                                    PRELUDE ET FUGUE en SI B Mineur BWV 867

MOZART:                                SONATE K332

BEETHOVEN :                         SONATE  Tempête op  31 n°2                                      

PROKOFIEV :                        SONATE n°3 Tempestoso

                                 INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :     SAGRADA FAMILIA 1st PART

PASTORAL, FROM CALM TO TEMPEST

Précédé de l'introduction introspective et spirituelle du prélude et fugue de Bach écrit à sa dominante, la sonate K332 de Mozart débute le concert dans la tonalité pastorale et joyeuse de Fa Majeur. Sonate fraiche et lumineuse elle se vera succéder la sonate plus tourmentée "la tempête" de Beethoven, comme une suite dans le ton relatif de ré mineur, évocation d'une nature plus agitée. Enfin c'est la sonate n°3 de Prokofiev indiqué tempestoso, à la dominante de la sonate de Beethoven, qui vient conclure une première partie dans une agitation croissante.

Face à cela la Sagrada Familia propose une rupture marqué dans un style vif et moderne, et ou pourtant les éléments du calme pastoral et les virulences de la nature s'exposent parfois brusquement dans des passages soudains, de la paix à la colère.

 

BACH-BUSONI:                    CHORAL NUN KOMM DER HEIDEN HEILAND

BEETHOVEN:                        SONATE op 31 n°1

BEETHOVEN :                       SONATE  PATHÉTIQUE                                  

                                INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :     SAGRADA FAMILIA 1st PART

DESTINY KNOCK AT THE DOOR

Le Destin frappe à la porte

Après l'ouverture profonde et émouvante écrite comme d'un autre monde - entre la vie et la mort - que propose le Choral de Bach transcris par Busoni, surgit comme un appel à la vie et dans la même tonalité,  la vivace sonate op 31 n°1 de Beethoven. Pourtant cette sonate, Beethoven la compose alors que le destin précisément, l'accable. Sa surdité croissante, nous vaudra la lettre très connue : le "testament d'Heiligenstadt" dans lequel il exprime son désespoir face à la maladie. La fatalité aura suivit Beethoven tout sa vie. Il la représente notamment par la tonalité de Do mineur dans ses compositions - comme sa célèbrissime 5ème symphonie, sa dernière sonate pour piano op 111 ou son trio "les esprits". Ici c'est cette sonate dite Pathétique, qui décrit sans détour un destin terrifiant et une homme d'une humanité bouleversante face à l'adversité (dans le second mouvement).

C'est aussi le destin qui ouvre la porte de la Sagrada Familia. Les glas retentissent dans les graves du clavier et le thème principal de l'oeuvre est la répétition courte et fatale, trois fois, d'un même motif, comme le glas qui sonne,  rencontre entre l'homme et son histoire. Une grande fresque qui se développera sous les ailes menaçantes et inspirantes de notre condition inconnue.

 

BACH:                                   PRELUDE et FUGUE BWV 867

CÉSAR FRANCK :                  PRELUDE CHORALE ET FUGUE                                 

LIEBERMANN:                   GARGOYLES

                                 INTERMISSION 

LAURENT-GRANDPRÉ :     SAGRADA FAMILIA 1st PART

INSIDE THE TEMPLE

Entrez dans le temple de l'esprit.

Avec le bouleversant Prélude et Fugue de Bach qui semble dépeindre comme la douleur transformatrice du Christ.

Et le spirituel et profond Prélude Choral et Fugue de César Franck, début des formes cycliques qui regroupent et unifies les oeuvres avec des thèmes fortement structurants du début à la fin des oeuvres. Cette pièce ouvre les sonorités du piano vers celles de l'orgue, instrument d'église cher au compositeur. le Choral celeste d'une beauté presque paralysante est entouré de sonorités étranges et d'une menace de mort omniprésente. La fin est une transformation, comme une victoire finale après un voyage difficile, comme cette résurrection dépeinte par le prélude et fugue de Bach préludant. 

Et c'est aux portes du temple que nous sommes avec les Gargoyles de Lieberman, qui dépeignent dans une virtuosité ébouriffante les figures des gargouilles, méchantes et sarcastiques qui ornent les monuments religieux.

Face à cela la Sagrada Familia est une grande fresque musicale, transfiguration des ténèbres à la lumière, et qui se veux musique du coeur accessible pour tous, musique de l'esprit dans ses vibrations. Elle aussi dépeindra des figures sarcastiques et effrayantes, par moments, comme les Gargoyles. Et tout comme le prélude chorale et fugue l'oeuvre utilise de manière hyperbolique le principe de thème cyclique, toute cette première partie de cinquante minutes étant composée sur les variations d'une simple poignée de motifs. Inspirée par l'architecture à la fois moderne et multi séculaire de Gaudi, et forme en développement, la Sagrada Familia est une épopée qui vous propose d'entrer dans le temple de la vie.

Subscribe here to join the mailing list for Concerts, News, CD...
                         
Page Facebook :
  • Facebook Social Icon
Instagram :
  • Instagram Social Icon